Sérieux ou comique, spirituel ou scientifique, sentimental ou politique, sportif ou cinématographique, gentil... ou peut-être pas... Un blogue comme moi, quoi!

mercredi 17 avril 2019

J'ai célébré mes racines à la messe chrismale

J'ai été surpris hier. J'avoue. Vraiment, le Seigneur est passé à la messe chrismale. Ce n'est pas le fait qu'Il soit passé qui m'a étonné! C'est le fait qu'Il soit passé ainsi pour moi, en moi.

J'ai déjà vécu des déceptions face à cette célébration. J'avais de grandes attentes. Mais hier, rien de ça. Je n'attendais rien, j'étais ouvert à ce qui se présenterait, et Dieu s'est présenté.

J'ai vécu un rappel de ce qui fait que je suis celui que je suis, que j'ai la foi que j'ai, que je fais partie de cette grande famille imparfaite mais sainte qu'est l'Église. 

Dès le début de la célébration, en voyant l'assemblée présente, les ministres ordonnés défiler, je me suis dit et j'ai dit à mes voisins et voisines: "Il y a du bon monde au pied carré ici!" Et oui, du "bon monde", il y en avait! J'ai vu des gens engagés dans leur foi, engagés pour le Christ, engagés pour le bien des pauvres et des petits. J'étais émerveillé devant tant de personnes croyantes solides et engagées dans leur foi, à commencer par mes collègues agentes et agents de pastorale laïques.

Mais la voie d'accès privilégiée qu'a prise Dieu pour passer en moi, hier, c'était par les prêtres présents.

Mgr Lacroix a cité Boukar Diouf qui disait que "Ça prend tout un village pour élever un enfant". Il le paraphrasait en disant que ça prend toute une Église pour faire un chrétien. Ben hier, c'est ça qui m'a tant touché: j'ai vu l'Église qui m'a construit. 

J'ai vu des anciens du Petit Séminaire de Québec, mes anciens profs, anciens directeurs, anciens animateurs de pastorale ou de vie étudiante. J'ai vu les anciens du Grand Séminaire de Québec, anciens recteurs, accompagnateurs, formateurs, profs de théologie. J'ai vu Benoît, le frère de Pierre-André à qui je dois tant. 

Il manquait bien sûr mes parents, mes grands-parents, les membres de ma paroisse d'origine, les anciens du Patro Laval et bien d'autres. Quoique plusieurs d'entre eux, d'entre elles, étaient présents, ces saints et ces saintes avec qui nous sommes continuellement en communion. J'avais néanmoins l'impression d'être chez moi, avec les miens, ceux qui m'ont fait cheminer, ceux à cause de qui je suis en bonne partie celui que je suis. 

Merci Seigneur de ce clin Dieu. Merci de m'avoir permis de me connecter à nouveau à certaines de mes racines. Merci de me guider et de me révéler ton Amour avec tant de patience et par tant de personnes! Merci de me faire encore goûter à ton amour en ces jours saints où nous le célébrons de façon particulière!

Quelque chose me dit que je serai présent à la messe chrismale l'an prochain... Nous y croiserons-nous?

Denis

Aucun commentaire:

Publier un commentaire