Sérieux ou comique, spirituel ou scientifique, sentimental ou politique, sportif ou cinématographique, gentil... ou peut-être pas... Un blogue comme moi, quoi!

mercredi 1 février 2017

Absence d'exigences avant la réception d'un sacrement pour les enfants?

Bonjour!

Pour bien "profiter" de cet article, il faut lire la discussion qui s'est poursuivie pendant quelques semaines sous forme de commentaires. Ma pensée a évolué grâce aux personnes qui m'ont relancé dans ma réflexion sous cet article. Merci! Mon idée n'est pas encore faite mais elle a évolué depuis l'écriture de billet.

Je réfléchis depuis longtemps à la question du piège de l’initiation sacramentelle dans lequel nous sommes enfoncés depuis longtemps. Cette mentalité et cette façon de faire étaient pertinentes en période de chrétienté mais elles ne tiennent plus maintenant. Il faut donc séparer catéchèse et accession aux sacrements. Je me demande depuis longtemps comment faire. Je lance aujourd’hui une hypothèse, que d'autres ont lancée et même expérimentée avant moi. Qu’en dites-vous?


C'est fort embêtant que nous voulions faire connaître le Christ dans nos engagements pastoraux mais que plusieurs  ne voient dans nos catéchèses que des obligations à remplir pour obtenir les sacrements, notamment la confirmation qui permettra de devenir parrain ou marraine et qui facilitera les démarches en vue de se marier.

C'est embêtant dans plusieurs sens. D'abord, parce qu'après la confirmation, les jeunes arrêtent les catéchèses. C'est sans doute le signe que nous n'avons pas réussi à leur vendre l'idée que c'est la catéchèse et la rencontre du Christ qui sont importantes et non le sacrement comme tel, sacrement qui sert à rencontrer le Christ en communauté et qui n'a pas d'importance en lui-même.

C'est embêtant aussi parce que nous nous plaçons dans une posture inconfortable, voire presque anti-évangélique, de gestionnaires des sacrements. C'est la tâche de l'Esprit, pas la nôtre. Nous en sommes les intendants, certes, dans un sens, mais les règles sont celles du Christ par son Esprit et non les nôtres. Notre position est d'autant plus viciée que nous profitons de ce que les gens veulent le sacrement pour ce qu'il ouvre pour l'avenir (parrainage et mariage) pour les "forcer" à se mettre en position de rencontrer le Christ par la catéchèse. Est-ce bien évangélique? C'est Dieu qui prend l'initiative de la rencontre. Peu importe nos bonnes intentions, la qualité de nos démarches et de nos interventions, c'est Lui qui décide quand ça se passe. Nous devrions être des facilitateurs, pas des "forceurs".

Il faut donc casser ce lien entre catéchèse et accession aux sacrements. Pour ce faire, il m'est venu une idée pour laquelle j'aimerais avoir vos commentaires. Elle est déjà pratiquée dans quelques paroisses. Je suis surpris de ne pas en entendre plus parler, en bien ou en mal.

Mon idée concerne les enfants. Je n'ai pas encore réfléchi à la question en ce qui concerne les adultes.

Voici: on donne le sacrement à qui le veut quand il le veut, sans autre exigence que de fournir une date où ça va se faire et éventuellement une rencontre de parents pour leur expliquer la chose et inscrire l'enfant et une rencontre de catéchèse sur le sacrement, idéalement en mode "mystagogie" en ce qui concerne les sacrements de l'eucharistie et de la confirmation, éventuellement le baptême. Voilà. 

On peut tenir compte d'autres facteurs comme l'âge décrété par l'évêque pour le sacrement de la confirmation et le développement moral de l'enfant (notamment en ce qui concerne la réconciliation: il faut que l'enfant soit capable de reconnaître qu'il fait du mal par lui-même avant de lui présenter l'amour de Dieu qui l'aime malgré/avec le mal qu'il fait). Sans plus.

Émeute? Indignation? Ou joie?

On propose aussi des catéchèses, évidemment! De bonnes, dynamiques, profondes catéchèses qui vont permettre à ceux et celles qui veulent rencontrer profondément le Christ de le faire. Mais elles ne seraient pas obligatoires pour vivre un sacrement pour la première fois. Les jeunes vivraient les sacrements à un moment ou l'autre de leur cheminement et pourraient poursuivre la catéchèse même après la confirmation. Wow!

Je sais, c'est "dangereux". Nous aurons des chrétiens et des chrétiennes convaincus, parents et enfants, d'un côté comme de l'autre, et d'autres qui voudront bien paraître et nous faire plaisir, d'un côté comme de l'autre. Et d'autres qui vont s'en ficher en autant qu'ils aient le sacrement, plus d'un côté que de l'autre... Mais nous aurons surtout des gens que nous aurons laissés libres, qui auront le goût d'embarquer avec nous, peut-être - il faudra travailler pour ça - et nous aurons été des accompagnateurs, des facilitateurs, des disciples-missionnaires, quoi! Et nous aurons laissé la chance aux parents d'être disciples-missionnaires auprès de leurs enfants, avec leur sens des responsabilités, leur intelligence, leur jugement, leur foi et leur liberté.

N'est-ce pas plus propice à renouveler nos communautés, de laisser les gens libres?

Notre position sera des plus intéressantes aussi. Nous prendrons compte de la foi des gens et les aiderons à cheminer au lieu de les faire entrer dans un moule qui ne leur convient sans doute pas à tous. Pour ma part, je me sens bien plus appelé à être un accompagnateur, un frère parmi mes frères et soeurs, un facilitateur, un disciple parmi d'autres disciples, qu'un gestionnaire.

Nous aurons donc de plus en plus de parrains, marraines, époux et épouses convaincus que maintenant. Wow! 

Oh! Nous en aurons aussi des moins convaincus que maintenant... Ce sera alors notre rôle de les accompagner au moment où ils voudront être parrains, marraines ou époux ou épouses. Nous pourrons nous concentrer avec eux et elles sur leur foi, un autre des critères pour le parrainage (Can. 874 du Code de Droit Canonique), plus que sur l’annotation de confirmation qui se trouve ou non dans le registre de baptême... Ce qui nous garde actuellement dans le rôle de gestionnaires et non d'accompagnateurs. 

Voilà, j'ai réfléchi tout haut. Ce n'est qu'un balbutiement. Vos commentaires m'aideront à cheminer. 

Qu'en dites-vous?

Union de prière, en toute liberté, dans l'Esprit!

Denis



jeudi 18 février 2016

Demi-journée de catéchèse mystagogique sur l'eucharistie

Voici le texte du déroulement de la catéchèse mystagogique sur l'eucharistie telle que vécue dans le milieu où j'exerce mon ministère pastoral, selon mon article précédent: "Vendu à la mystagogie". Vous pouvez en faire du copier/coller. Bonne catéchèse!
- Denis






Demi-journée de catéchèse mystagogique
sur l’eucharistie
Une semaine après la célébration de la première communion
Communion de communautés Beauce-Sartigan-Abénaquis
Printemps 2015


Thème général : eucharistie et communion.

Arrivée de l’équipe d’animation : vers 8h00-8h15.
- On monte les tableaux (2 ou 3 cartons collés ensemble dans le sens de la largeur.

Préliminaire :                   - prendre une trentaine de photos durant les premières communions (pour être sûr d’en avoir 12-15 de bonnes!)

8h30 :         Accueil (grand groupe) 
- Mot de bienvenue, chant (C’est fête aujourd’hui?) et courte prière.

8h40 :         Rappel de la célébration :
-      On regarde les photos de leur propre première communion et on les met en ordre (par équipe).
-      On les colle en ordre sur la première colonne d’un grand tableau à 4 colonnes.

9h00 :         Les parties de la célébration eucharistique :
-      On met en ordre les cartes sur les parties de la messe (voir la séquence 2006 sur la multiplication des pains) vis-à-vis les photos correspondantes.
-      On les colle sur la 2e colonne du tableau.
                  

9h20 :         La multiplication des pains (grand groupe):
-      raconter,
-      faire raconter,
-      faire sortir les parties du récit à l’aide d’images et les coller sur la 3e colonne du tableau (petites équipes), vis-à-vis les photos et parties de la messe correspondantes.
-      Faire sortir les bizarreries (questions rouges).


9h45 :                   Pause (Bouffe soutenante)
                   Partage / communion dans la salle?
                   Ballons? Parc?

10h05 :        Débat (grand groupe)
-      faire sortir le rouge (étonnements) (si on ne l’a pas fait avant la pause),
-      débat (faire ressortir l’idée de la communion si ça se prête à ça).


10h45 :        Chant + Composition de la prière (et pause si nécessaire)
-      On sort les mots (images) –clés en grand groupe.
-      Composition de prières (personnelles) tout le monde ensemble.


11h00 :        Finir le tableau avec les parties de la journée qui vient d’être vécue: (facultatif, si le temps le permet)
                   En équipe, avec des mots-clés écrits en gros sur des languettes de carton ou de papier.
-      Aujourd’hui, a-t-on vécu un rassemblement?
-      Proclamation et partage de la Parole?
-      Parlé à Dieu ensemble?
-      Notre Père?
-      Communion? (rassemblement, fabrication et partage du pain, ajustements dans le travail en équipe, partage autour de la Parole…).
-      Action de grâce?


11h05 :        Célébration (présence des parents possible) :
-      Chant.
-      Signe de croix.
-      Remise des Bibles + montrer à fouiller dedans.
o   Que les jeunes viennent retrouver leur catéchète qui remettront les Bibles aux parents présents qui liront ce qui sera écrit dedans :
o   « Reçois le livre de l’Évangile, qu’il soit pour toi lumière et vie sur ton chemin. »
o   Les catéchètes le font pour les jeunes dont les parents sont absents.
o   Montrer aux jeunes comment fouiller dans la Bible en cherchant avec eux Mc 6, 30-46.
o   Veiller à revenir à un temps de recueillement
-      Proclamation du récit biblique de la multiplication des pains (Mc 6, 30-46)
o   Quand le climat de recueillement sera revenu.
-      Commentaires.
-      Présentation du tableau aux parents.
-      Lecture à Dieu des prières des jeunes.
-      Notre Père.
-      Brève prière d’action de grâce (et « que fait-on maintenant? »)
-      Signe de croix.
-      Remise des certificats.


11h30 :        À la prochaine eucharistie!
-      Remise des photos des tableaux.


11h45 :        Évaluation par l’équipe d’animation.



 

Matériel et tâches :

-      Photos développées pour chaque équipe.
-      Bibles par chaque catéchète (les catéchètes auront écrit un mot dedans.)
-      Paroles des chants.
-      2 cartons à coller pour faire un grand tableau, par équipe donc 10 cartons
-      Photocopies des images de la séquence du Carême 2006 (multiplication des pains).
-      Photocopie de la feuille de prière de cette séquence, pour chaque jeune.
-      Gommette + ruban gommé transparent / équipe.
-      Feuille avec explication des liens entre les images et les parties de la messe, pour les catéchètes uniquement.
-      Tableau et crayons.
-      Guitare et partitions.
-      Ballons et autres jeux pour les pauses.
-      Crayons feutre pour écrire les titres des parties des tableaux et la 4e colonne (facultatif).




Notes supplémentaires (quand le temps le permet) :

11h30? :      Que fait-on maintenant? (Après notre matinée, en grand groupe)
-      On part et on vit la communion chez nous (le rappeler si ça a été dit dans le débat).
-      On revient vivre la communion à l’église.

 11h35? :      Présentation du tableau


-      Choisir deux jeunes par paroisse pour présenter le tableau de leur équipe au reste de la communauté lors de la célébration dominicale suivante :

o   Exposition dans les églises avec mot au prône.



Demi-journée de catéchèse mystagogique sur la confirmation



Voici le texte du déroulement de la catéchèse mystagogique sur la confirmation telle que vécue dans le milieu où j'exerce mon ministère pastoral, selon mon article précédent: "Vendu à la mystagogie". Vous pouvez en faire du copier/coller. Bonne catéchèse!
- Denis
 

Confirmation
Journée de catéchèse mystagogique
« Recevoir l’onction du Christ »
Communion de communautés Beauce-Sartigan-Abénaquis
Mai 2016
Une semaine après la célébration de la confirmation


Matériel :
-          Ordi + écran + Projecteur + 15-20 Photos choisies de la célébration de confirmation
-          Tableau + crayons
-          Paroles des chants (« Tous ensemble » et « Souffle imprévisible »)
-          Guitare/lutrin/partitions
-          Tissus (un par équipe de 2-3 jeunes)
-          Huile
-          Sel, vinaigre, savon à lessive liquide, différents produits (éviter les Lestoil, Tide-to-go, savon à vaisselle, savon du pays et autres qui enlèvent les taches d’huile)
-          Feuilles de prière (au recto)
-          Texte de l’onction à David (au verso)
-          Chaudières et/ou bols en plastique
-          Eau froide
-          Corde (pour corde à linge)
-          Ruban gommé gris (« Duct tape »)
-          Épingles à linge
-          Cierge + trucs d’allumage
-          Ce document aux catéchètes et aide-catéchètes
-          Toiles, serviettes, vieilles couvertures pour protéger et essuyer le plancher (si on ne peut faire l’activité des tissus tachés à l’extrérieur).
-          Ventilateurs en cas de pluie.
-          Rallonges (ordinateur, projecteur, ventilateurs...)

Vers 8h00 : arrivée des catéchètes.
-      On place le matériel.


8h30 Accueil
-      mot de bienvenue
-      jeu de connaissance avec le ballon
-      chant « Souffle imprévisible » 
-      Féliciter les jeunes au nom des paroissiens et des paroissiennes qui nous ont fait des commentaires
o   Leur dire combien nous sommes fiers d’eux
o   Leur proposer de continuer à s’engager!
-      Courte prière.


8h45 Remise en mémoire de la célébration de la confirmation (le bleu)

         On présente les photos de la célébration, surtout les moments importants en posant des questions aux jeunes et en les commentant lorsque nécessaire. On aura fait un tri avant. (Projection avec ordinateur et projecteur).

         Ou

                (Au préalable, on aura pris soin de prendre des photos des rites et des moments clefs de la célébration de la confirmation.
                        Dans un premier temps, diviser le groupe en petites équipes et demander à chacune d’elles de remettre dans l’ordre chronologique les photos               illustrant la célébration de la confirmation. (On aura pris soin de développer le nombre de photos en fonction du nombre d’équipes). Laisser les                 enfants débattre ensemble jusqu’à ce qu’ils parviennent à un consensus. Faire les corrections avec eux s’il y a lieu.
                        Dans un deuxième temps, afficher chacune des séquences des photos de la confirmation sur un mur ou une grande affiche. (Ces visuels serviront au   débat.)
Dans un troisième temps, demander à chacune des équipes d’inscrire, sous chacune des photos, ce qu'ils se souviennent avoir vu, senti, entendu,       ressenti, etc. (Par exemple : « Lorsque l’évêque t’a oint du saint-chrême, qu’a-t-il dit ? ») L’objectif de cet exercice est de permettre aux jeunes de            revisiter leur célébration de la confirmation. Enfin, demander à chacun des membres des équipes de présenter ce dont ils se souviennent. ceci aidera      les jeunes à travailler davantage leur mémoire. À la toute fin, l’animateur corrigera l’ordre des photos et apportera certaines précisions avec eux, s’il y a lieu.)


9h15 Jeu de la tache d’huile

         Objectif :
         Permettre aux enfants de découvrir que, malgré tous les efforts de          nettoyage, l’huile          marque et imprègne le tissu une fois pour toutes. 

         Déroulement :
Diviser le groupe en petites équipes de deux ou trois. Donner à chacune d’elles un morceau de tissu taché d’huile. Leur proposer ce défi : en 10 minutes, elles doivent effacer la tache d’huile du tissu. Pour ce faire, toutes les équipes disposeront du même matériel de nettoyage. Elles devront trouver la combinaison idéale pour faire disparaître l’huile. Le tout peut se dérouler dans un contenant telle une chaudière ou un bol de plastique, dehors si possible. Sinon on étend sur une toile pour protéger le plancher.

          Lorsque les 10 minutes seront écoulées, reprendre tous les morceaux de tissus et les     faire sécher. La suite de l’exercice se fera pendant le débat, car il faut un peu de temps pour sécher les tissus et voir les résultats finaux.

          Important : Bien sûr, étant donné que l’objectif est de faire découvrir que, peu importe       les combinaisons des produits ménagers, la tache d’huile demeure incrustée dans le tissu, il est important de s'assurer, au préalable, que les produits nettoyants en question ne viendront pas faire disparaître la tache d’huile.

9h35 CBS (catéchèse biblique symbolique)
-      Chant.
-      Récit de l’onction à David (1 S 16, -13)
-      Faire raconter le récit de l’onction de David
-      Accueillir les étonnements et les noter sur le tableau


10h00         Pause à l’extérieur si possible. Collation.


10h20         Débat

Partir d'une des questions rouges (étonnements). Au moment opportun (par exemple, un temps mort dans la discussion), examiner les tissus séchés.

Présenter aux enfants les tissus et faire avec eux une remontée sur l’activité. Les inviter à partager sur la présence de l’huile dans les linges malgré le fait que plusieurs tentatives aient été entreprises pour effacer l’huile.

Plusieurs taches auront l'air d'avoir disparu. Présenter les bouts de tissus devant un fond sombre (par exemple, un étui de guitare). Elles paraîtront.

Continuer le débat. On peut demander aux enfants de tenter diverses correspondances (le vert) entre les photos de la confirmation, le jeu de la tache d’huile et le récit de l’onction de David. Lorsqu’un jeune tente une association, il est important qu’il explique son rapprochement. Un rapprochement significatif suppose que le jeune commence à parler dans l’autrement dit (le jaune). Si son langage demeure au niveau d’une explication descriptive (le bleu), d’autres enfants peuvent lui venir en aide afin que, progressivement, un langage symbolique naisse de l’intérieur.

Après le débat, remettre les textes aux jeunes.


11h00         Composition des prières
         On nomme les images en groupe et on compose individuellement, en     silence.




11h15         Célébration de la Parole
-      Les parents qui le veulent nous rejoignent.
-      Chant.
-      Signe de croix.
-      Proclamation de l’onction à David par ____________________.
-      Commentaire? (faire ressortir le lien entre la journée et la confirmation).
-      Prières des jeunes et des adultes qui le désirent.
-      Notre Père.
-      Signe de croix.
-      Chant.

11h30         Départ!